Tour du Pays Roannais J-6 Entretien avec Michel Chanal coordonateur du TPR

MichelChanalMoi c’est simple je suis content de voir des gens contents autour de moi.

 

Cette année le CR4C fête le trentième anniversaire du Tour du Pays Roannais, depuis quand en es-tu le coordonnateur ?

Tout d’abord un petit historique : Octobre 2010 le CR4C est en chute libre, plus de coureurs, le président démissionne, les directeurs sportifs capitulent en envisageant même une descente en DN2, nos deux coureurs emblématiques en partance également. Quand on connait sportivement les difficultés pour remonter, Patrick le sportif et moi-même nous nous jetons à l’eau pour reprendre le flambeau. J’avais l’expérience de 15 ans d’implication au CSADN foot avec en particulier celle de la gestion d’un tournoi national le  jeudi de l’Ascension. Un énorme soutien des anciens du club nous  permet de nous lancer. Personnellement j’œuvre pour développer le Tour du Pays Roannais afin de fédérer et réamorcer la pompe, Je ne pense pas que la solution a été mauvaise

Ta compétence dans le domaine du vélo sans te faire outrage était limitée avec qui  principalement as-tu travaillé ?

Depuis 2002 date à laquelle je suis venu au club sous les conseils de J.Paul Larue et Jean Claude Duivon, j’ai observé pour connaitre le vélo et son environnement. Noel Laurent,  Jean Pierre Dauphin et notre regretté Robert Lareure m’ont conseillé. C’est un sport avec des particularités qui lui sont propres. Le vélo n’a pas de recette guichets, pas de stade, pas de salle, il utilise que la voie publique et c’est le seul sport qui se déplace à la porte des gens.

Pourquoi as-tu choisi de t’y investir pleinement ?

Je pensais que le Tour du Pays Roannais pouvait être une source de développement du club et générer des ressources financières et humaines. Le TPR demande une grosse somme de travail mais ménage des moments de retrouvailles, de rencontre de plus en plus appréciés. Comme je le dis : Ce que l’on ne peut pas  faire seul on peut le réussir avec les autres, c’est comme cela que le TPR est devenu un élément fédérateur pour le club.

Depuis ton arrivée dans son organisation, la course et surtout son environnement ont changé, quelles sont les innovations que tu as apportées et qui te sont chères en les hiérarchisant si possible ?

Fédérer et dynamiser quel meilleur atout que celui de la gastronomie chère au français et à notre région particulièrement active et reconnue.

La Roue Gastronomique qui fêtera cette année sa 15ème édition, presque mille repas gagnés depuis sa création, apporte cette touche festive et gourmande en associant à l’événement l’excellence de la gastronomie locale

La Caravane Publicitaire : Quelle joie de voir adultes et surtout enfants saluer le passage de la caravane et récupérer un stylo, une casquette, un goodie à l’instar du Tour de France, toute proportion gardée bien sûr!  Ramener à sa juste valeur, un sourire, un signe sont des  récompenses fugitives certes mais tellement valorisantes.

L’esprit de solidarité cher au CR4C Roanne fait partie de mon action. Penser l’espace d’un instant à ceux qui souffrent. Cette soupe froide préparée par les tables Roannaises et servie par des bénévoles au profit d’une association caritative qui change chaque année est un moment incontournable de l’esprit du CR4C Roanne.

La distribution de roses aux maisons de retraites situées sur les parcours.

L’animation aux départs et arrivées: Elle fait partie intégrante de l’organisation.

Etait-ce par souhait  personnel ou par nécessité?

Les deux mon commandant

As-tu pu facilement faire accepter les changements que tu as proposés?

Vous savez l’esprit français est très conservateur, donc il faut avancer convaincre en ayant toujours à l’esprit qu’on  ne peut pas être sans avoir été. Le CR4C Roanne à la chance de regrouper  des multitudes de compétences dont il faut profiter.

Es-tu frustré de pas pouvoir mettre le TPR déjà bien reconnu plus en valeur, quelles seraient tes idées et quels en sont les freins ?

Cela a été une décision collégiale de ne pas dissocier le TPR du CR4C Roanne. Le TPR est une organisation importante, c’est une image qui se doit d’être positive pour le CR4C Roanne. Il faut rester humble on ne va pas concurrencer le Tour de France, alors maitrisons ce que nous savons faire en ayant toujours à l’esprit un soucis d’amélioration. Un de mes projet peut être pourquoi pas faire un premier  Tour du Pays Roannais une  semaine avant mais réservé au plus de 60 ans. Mais il faut encore mobiliser des bénévoles qui sont quand même en voie de disparition dans un monde qui devient de plus en plus individualiste. Positivons et soyons optimiste.

Aujourd’hui es-tu satisfait de ton implication ?

Moi, oui mais ce n’est pas à moi d’apporter un jugement

Tu donnes beaucoup quelle est ta motivation, reçois-tu en retour ?

On ne fait rien sans passion et sans motivation. Moi c’est simple je suis content de voir des gens contents autour de moi et puis je pense que le sport est une bonne école de la vie et c’est un excellent moyen de s’exprimer. Un peu de reconnaissance fait toujours plaisir à ressentir. Nos coureurs sont tellement reconnaissants que l’on ne peut qu’être respectueux et fiers de les entourer.

Su tu devais faire un bilan de ces années passées aux commandes du TPR quels en seraient les éléments positifs, les réussites, les rencontres, le travail en commun, la reconnaissance..?

Une certaine fierté quelque part, vous savez le « J » je ne connais pas trop je préfère de loin le « Nous » Il faut toujours mettre en avant le collectif surtout dans le domaine sportif. J’ai personnellement trouvé au sein du CR4C Roanne une famille avec des crises  souvent passagères quelquefois plus profondes mais le bon sens a toujours primé et l’entité club a toujours dépassé les difficultés. Je ne peux pas occulter non plus le rôle de  notre nouveau Président Jacques Dumortier qui est à la tête du CR4C Roanne, c’est un passionné compétent mais  également à l’écoute,  qui fait confiance et communique beaucoup avec nous, c’est un gage de sérénité aussi..

Une « famille » compte aussi  beaucoup pour moi, c’est celle des « Tamalous » Une quinzaine de couples amis depuis 35 ans déjà. Ils étaient déjà  tous au présents au CSADN foot pour le  fameux tournoi de l’Ascension, ils sont maintenant au TPR avec des années de plus, toujours bénévoles , apportant des compétences diverses bien appréciées, croyez moi. Enfin ma famille et mon épouse Aline qui est un précieux soutien.

Enfin un grand coup de chapeau à tous les bénévoles et que tous soient persuadées qu’il n’y a pas des sottes fonctions,  il n’y a que des sottes gens.

Vive le CR4C Roanne qui se dirige vers son siècle d’existence.

Ce contenu a été publié dans divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire