Tour de la Mirabelle

De vendredi à dimanche ce déroulait dans les Vosges le tour de la Mirabelle. L’équipe à pesée sur la course en s’inscrivant dans le top 10 de chaque étape et du général final ainsi qu’en faisant le plein de maillots distinctifs.

Sur la première étape, la situation aurait pu se décanter dès la première heure de course lorsqu’un groupe conséquent d’une trentaine de coureurs prend le large avec Lionnet et Papillon pour Roanne. Mais l’enchainement successif de 3 GPM en milieu d’étape entraine un mic-mac et redistribue les cartes. On retrouve Papillon à l’avant puis Lionnet et Chatelus en embuscades dans un contre, mais un passage à niveau fermé vient neutraliser la course. C’est un premier peloton assez conséquent qui redémarre à la levée de barrière…mais qui explose de nouveau sans attendre. Papillon se retrouve devant dans un groupe de 8 mais sera revue par un contre d’une vingtaine d’hommes et c’est alors Chatelus qui prend son billet de sortie avec une dizaine de coureurs à 10km de l’arrivée. L’échappée tient bon et devance un premier contre de quelques secondes; Axel fait 7e.

1 Fine (Charvieux) / 7 Chatelus à 6″ /35  Papillon à 25″ / 59 Pauchard 8’13 / 109 Costa à 18’19 / 113 Terasson 18’19 /  118 Lionnet à 18’23 »

Le lendemain, l’étape reine proposait pas moins de 4 cols Vosgiens dans un décor magnifique. D’entrée de jeu, Papillon et Lionnet prennent le large dans un groupe d’une vingtaine d’éléments. Seul un contre d’une quinzaine d’homme réussira à rentrer en milieu d’étape. L’enchainement des cols fait son œuvre et le groupe de tête perd des éléments au fil des kms. A 30kms de l’arrivée, Lionnet s’isole dans une descente puis réalise un numéro en passant l’avant dernier col seul en tête puis en lâchant prise seulement dans la difficile arrivée sur les hauteurs de Gérardmer. Derrière Papillon réalise une belle montée finale et intègre ainsi le top 10 du général.

1 Penven (CC Nogent) / 8 Papillon à 1’11 / 15 Lionnet à 1’37 / 50 Chatelus à 9’40 / 83 Pauchard à 26’29 / 106 Costa à 32′

Enfin le dernier jour, nous retrouvons dans l’échappée de nouveau Lionnet accompagné de Costa, qui effectuait là sa course de reprise suite à son problème de genoux. L’échappée se casse en milieu d’étape et Lionnet s’isole avec 2 autres coureurs. Derrière le VC Rouen et le CC Nogent lancent une bordure qui fait exploser le peloton. La première bordure rejoins le groupe d’Aurélien. Derrière le peloton se reforme en partie et malgré une chasse de plus d’une heure, ne pourra se contenter que des places d’honneurs une petite minute après la première bordure. Aurélien finit 9e de l’étape et au jeu de ses deux échappées est élu super combatif du tour et rafle la quasi totalité des maillots distinctifs avec les maillots des Grimpeurs, des Rushs, et, du combiné. Lucas conserve son top 10 au classement général final.

1 Raid (VC Rouen) / 9 Lionnet à 27″ / 36 Papillon à 49″ / 47 Pauchard à 1’8 / 54 Chatelus 1’26

Classement général final : 1 Penven (CC nogent) / 8 Papillon à 1’58 / 39 Chatelus à 10’45 / 47 Lionnet à 20′ / 69 Pauchard 35’23 

31120677_10156475249360739_2481479984477110272_n

Ce contenu a été publié dans divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire