Lucas Papillon et Andréa Costa

Lucas PapillonAndréaLucas et Andréa impliqués dans le quotidien du Club                     

L’objectif premier du CR4C est bien évidemment sportif, mais pas seulement. Le club souhaite aussi  aider ses coureurs dans la réalisation de projets extra-sportifs soit au niveau des études  soit au niveau d’une expérience dans le monde de l’entreprise. Le travail lui en est souvent facilité par le cursus de garçons qui possèdent déjà une excellente formation et qui le plus cette année  très rompus au monde de la communication  initient de nouvelles pratiques au sein du club. C’est le cas de Lucas Papillon diplômé  en nutrition et diététique sportive et d’Andréa Costa.

LucasPapillon blessé l’an dernier a assuré les publications sur le  site du club.

« Mon implication dans le club, m’est très importante puisqu’elle me permet de m’imprégner de la dynamique de l’ensemble des personnes qui composent le CR4C et de ne pas rester dans la bulle du groupe coureur. Cela me permet d’avoir un œil plus ouvert sur les différentes décisions, qu’elles soit sportives ou autres, et d’être plus terre à terre si je peux dire ça comme ça. Les conditions du sport amateurs ne sont pas toujours évidentes, et au CR4C comme ailleurs beaucoup de personnes se battent pour le club, pour les finances, pour que les coureurs soit dans les meilleurs dispositions possibles, que le club suive l’évolution du cyclisme moderne… J’ai donc une vue direct sur cela et ça me permet d’être clairement en phase avec le club, ça accentue la reconnaissance, et ça peut donner parfois ce supplément d’âme ! Les coureurs sont finalement une petite facette du club même si c’est néanmoins celle qui est en lumière. Le simple statut de coureur ne permet pas forcement de concevoir le club dans sa généralité et cela fait passer à côté de beaucoup de choses : mon investissement est donc une grande satisfaction, et cela m’apporte beaucoup. »

 Andréa Costa

Master dans le Marketing et le Management du sport.

Souhaitant concilier ses contraintes sportives et la validation de son diplôme Andréa  a dû créer sa micro entreprise, il a réalisé une analyse très fine des atouts et des actions de communications à envisager pour la promotion du club.

Le travail fait pour le club était donc un moyen de m’exercer mais aussi de le remercier pour sa confiance. Je trouve normal que les coureurs s’impliquent, chacun à sa façon… Si on peut grandir tous ensemble, pourquoi s’en priver  ? 

Pour se connecter au site de l’entreprise https://www.sportcom-agence.com/

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire