Jean Claude Duivon et Jean Pierre Dauphin assistants au CR4C

Le plus difficile c’est le ravitaillement en course!

JC et JP

 

Rôle en stage:

Préparation de 7h à 9h des ravitos : Bidons, Barres nutritives, pâtes de fruit, mini sandwichs, eau,  etc….

Attention prendre en compte les allergies!

Les coureurs sont partis, le temps de refaire les courses et de préparer le retour, éventuellement de résoudre quelques problèmes matériels au niveau des véhicules.

Au retour des coureurs, récupération des bidons et reconditionnement pour le lendemain avant une longue séance de massage. Une heure de massage par coureur, 3 coureurs chacun soit 6 en 3 heures, les coureurs sont massés selon un planning tous les 2 jours.

Le massage, moment de détente pour le coureur, mais aussi de partage sur le bilan de la journée , d’inquiétude sur les petits « bobos », voire même de confidences que les assistants gardent bien sûr pour eux

Il est tard, on va manger

Rôle en course

Avant tout:  Etude du parcours

Préparations adaptées à la compétition des ravitos prévus et de la collation en fin de course. Ne rien oublier

Déplacement sur le site de la course et installation de la base de départ pour  briefing et distribution des ravitos.

Rejoindre 15′ avant le départ le premier point de ravitaillement repéré au préalable. (ravito entre 50 km du départ  jusqu’à 20 km de l’arrivée en règle générale)

Ensuite rejoindre le plus possible de points de ravitaillement sur des points hauts ce que souhaite les coureurs mais souhait souvent incompatible avec le tracé de la course . Le GPS n’est pas suffisant pour de tels parcours qui contraignent  à une sérieuse étude de la carte, à une bonne maîtrise des véhicules en conduite mais aussi pour stationner dans des lieux pas prévus pour cet usage. La connaissance des lieux acquise au cours des années antérieures facilite grandement le travail.

La ravitaillement en course  c’est vraiment ce qu’il y a de plus difficile! Jean Claude garde encore le souvenir  stressant du passage d’un gué bien boueux sans possibilité de faire demi-tour.

Rejoindre le plus vite possible l’arrivée pour réinstaller l’auvent, les sièges et préparer la collation.

Ramener tout le monde au club ou à l’hébergement prévu par l’organisation avant l’étape suivante et procéder au massage avant un reconditionnement du matériel.

Cette année les coureurs du CR4C seront ravitaillés en produits FENIOUX

 

 

Ce contenu a été publié dans divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire