Deux victoires sur les classiques bourguignones ce week end !

Avec la victoire de Geoffrey Bouchard samedi sur le Tour du Charolais puis d’Aurélien Lionnet Dimanche sur Dijon-Auxonne-Dijon, ce fut un nouveau carton plein pour l’équipe DN1 ce week end !

Samedi, la quasi totalité de l’équipe se présentait au départ du Tour du Charolais. Sous des températures pour une fois clémentes, la course commence à se décanter à la demi heure de course où Deverchère s’inscrit dans la principale échappée de la journée. Derrière le peloton maintient l’écart jusqu’au circuit final sur les hauteurs de Charolles sans pour autant réussir à faire la jonction. Dans le premier tour du circuit final, Deverchère fausse compagnie à ses compagnons de fuites puis est rejoint par Duculty revenu de l’arrière. Mais le peloton, secoué par de nombreuses attaques sur les pentes du circuit, revient sur l’avant de la course. Moment choisit par Aurélien Lionnet pour tenter sa chance, accompagné de 2 coureurs, mais le peloton ramène de nouveau tout le monde à la raison. Finalement, Roanne décide de prendre la course en main et s’appuie sur la force de son collectif ; à l’entame du dernier tour, après un tempo soutenu dans la côte d’arrivée, Geoffrey Bouchard place son attaque. Celui ci s’extirpe avec 3 autres coureurs dont 2 de bourg en bresse. L’entente n’est pas excellente mais le peloton ne revient au contact des 4 de tête que dans l’ultime virage, Geoffrey, en costaud, lance son sprint de loin pour s’imposer avec la manière et conclure brillement le travail d’équipe ! Deverchère termine lui, meilleur grimpeur de l’épreuve.

1 Bouchard / 9 Terasson / 15 Raibaud / 51 Prunet / 59 Papillon / 64 Pauchard / 80 Bonjean

30264502_946243205544395_4060054841429327872_o

Le lendemain 6 coureurs enchainaient avec la classique Dijon-Auxonne-Dijon.

Départ très rapide qui voit rapidement une échappée conséquente d’une quinzaine d’hommes sortir dans laquelle figure Lionnet, Terasson et Guglielmi pour Roanne. L’écart restera toujours très faible avec un peloton nerveux mais le jeu du chat et de la souris durera plus de 60 kms. Finalement l’échappée est reprise dans les bosses du milieu de parcours, mais seulement quelques kilomètres plus tard, la situation se décante de nouveau. 10 hommes prennent le large dont Lionnet pour Roanne puis un contre de 6 hommes avec Guglielmi s’intercale. Le contre sera rapidement revu mais l’échappée, elle, insiste et revient sur les hauteurs de Dijon avec encore une trentaine de secondes d’avances. Dans l’ultime bosse du parcours (nouveau parcours) Lionnet mise le tout pour le tout en sortant en solitaire, il effectue les 6-7 derniers kilomètres en costaud et ne sera jamais revu pour aller décrocher sa 3e victoire de la saison !

1 Lionnet / 12 Guglielmi / 32 Tersasson / 51 Dufour / 59 Grand / 82 Bonjean

30414547_1972414636116698_5713897363861405696_n

 

Ce contenu a été publié dans divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire