Tour du Gévaudan

Le Tour du Gévaudan, qui se déroulait le weekend passé, présentait un plateau particulièrement relevé.

Cofidis, Fortuneo Oscaro, Wanty, Direct Energie, Caja Rural… des écuries qui sortaient du Tour de France ou de la Vuelta et qui ont forcement relevé le niveau de ce Tour du Gévaudan au profil très escarpé.

Sur la première étape, c’est Aurélien Lionnet qui faisait le show. Il attaquait en solitaire après 10km puis était rejoint par Rossetto, Perez, Hardy et un certain Nick Schultz. Ils allaient tenir tête au peloton pendant près de 70km.

Au fil des kilomètres et des cols, les grimpeurs accéléraient et nos roannais, avec leurs armes résistaient. Après avoir repris les fuyards les hommes fort s’expliquaient dans la montée final de la Pierre Plate.

Guillaume Martin l’emportait. Simon Guglielmi se clasait 35e, Axel Chatelus 65e, Clément Carisey 69e, Aurélien Lionnet 71e, Corentin Ville 86e.

Le lendemain, le peloton bataillait longtemps pour laisser filer une échappée après 60km. Mais la montée Jalabert, à escalader à 2 reprises, redistribuait les cartes. Guillaume Martin assumait son statut et assurait sa victoire. Nos roannais terminaient un peu plus loin. Axel Chatelus 36e, Aurélien Lionnet 47e, Simon Guglielmi 50e.

21764934_1746480885376742_3227762706074391891_n

Ce contenu a été publié dans divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire